Jeune maman épisode 2 : l’arrivée de bébé. Pas facile facile !

bébé chatEt non, quand bébé arrive, il n’a pas 18 ans, son permis de conduire et un diplôme de « science po ». Comme je vous le disais dans mon premier article, après ma petite « difficulté grossesse » je pensais qu’il  me restait que le meilleur ! Oui ! Et non aussi ! Quoi ce n’est pas fini ? Et non les filles, désolée, encore plein d’aventures nous attendent en tant que jeune maman !

Dans mon précédent article, je vous ai quitté lors de l’arrivée de bébé. Ça y est, je voyais son petit dos parfait pointer le bout de son nez et tout roulait. Seulement, vous savez aussi bien que moi que la vie n’est pas un conte de fée !

Si seulement les histoires pouvaient se terminer par « ils vécurent heureux et eurent  beaucoup d’enfants », le happy end tant attendu. Et ben… Croyez moi ou non mais on s’ennuierait ! Si, si, je vous jure !

Mais bon, il faut bien se l’avouer, au final, on n’est pas des princesses non plus… Plutôt des reines, enfin pour moi, la reine des emmerdeuses ! Mais j’aime ! Donc c’est parfaitement assumé et de toute façon, tout le monde sait que les hommes préfèrent les chieuses 😉 Enfin bref, ce n’est pas le sujet-:-). Donc mine de rien, le jour de l’accouchement annonçait seulement le début de nouvelles péripéties.

Le choix du prénom

Comme je vous le disais, on s’est quitté la dernière fois à l’arrivée de ma Poupette. Donc, non, évidemment Poupette n’est pas son prénom.

Loulou voulait absolument une fille, et nous n’avions trouvé que des prénoms de fille donc heureusement. On a tout de suite su comment on allait l’appeler, je rêvais de ce prénom depuis petite. Et nous en avions un 2ème que nous adorions si on changeait d’avis à la dernière minute, oui, on est des fous ! C’était décidé, ça allait être soit Apolline, soit Victoire. Nous avons choisi de le garder secret jusqu’à l’arrivée de bébé, histoire d’éviter les commentaires (auquel chaque futur parent a droit) de « ah? Mais c’est bizarre comme prénom non? ! » ou le « Ah mais j’avais un chien qui s’appelait comme ça quand j’étais petit » ou encore « mais vous savez que c’est pour toute sa vie? ».

Donc chut ! C’est bien l’un des premiers secrets que j’ai réussi à garder de touuuuuuute ma vie ! Bébé allait donc s’appeler Victoire, que ça plaise à tout le monde ou pas.

Le jour de la naissance est arrivé et nous avons passé les premiers coups de téléphone pour annoncer la nouvelle. J’ai eu mon père au téléphone, « quoi tu appelles ta fille Lucas? » Ok, je viens d’accoucher et ce n’est pas moi la plus fatiguée ! Et passons sur les copains délicats « encore une Victoire de canard ». J’aime j’aime !

L’arrivée à la maison

La petite Victoire était donc là, si petite, si légère et si « nous ». Je n’ai pas dit calme ? Ah ben non mais c’est normal ! Suite à ma merveilleuse grossesse des plus sereine (haha) je me suis demandée au début si j’avais accouché d’un bébé ou d’un gremlins !

Ma petite demoiselle passait toutes ses nuits à pleurer, si, c’est possible, en tout cas si on considère que de minuit à 7h c’est la nuit ! On a tout essayé, la changer, la faire manger, la bercer, chanter, masser le bidou, pleurer avec elle (ahhh), allumer la lumière etc etc… Non non, mademoiselle voulait juste s’exprimer… Mais du genre à s’exprimer FORT !

Et là, dans ta tête d’apprenti parent (niveau bac -12 du parent) tu as envie d’être foudroyé ! « Euh tu me rappelle pourquoi on voulait un enfant ? C’est marrant mais les autres n’ont pas de cernes sur les photos comment ils font? ».

Et après elle pleurait le jour, parce que forcément, la crevette était fatiguée de sa nuit. Je me souviens même de plusieurs fois où je lui ai donné le bain avec des boules quies ! Si si, je vous jure que c’est vrai ! Bref vraiment pas facile comme démarrage, surtout avec la fatigue qui s’accumule. Je vous passe les commentaires de l’entourage qui nous sort l’éternel « mais de toute façon un bébé ça dort tout le temps non? » Ahhhhhhhhhhhhh!!!

chambre bébéAlors, oui, toi, jeune maman débutante (ou pas débutante), je te comprends, je sais combien tu te sens seule et démunie. Alors, oui il parait qu’on donne de nouveaux noms à tout ça, blues ou dépression post partum pour certaines.

Moi je défis juste quiconque d’avoir un nouvel être dans sa vie, qui te fatigue durant 9 mois, qui t’épuise durant au moins les 3 mois suivants et qui en plus essai de te rendre sourd et le tout en te vomissant allègrement dessus et de rester de bonne humeur ! N’importe qui nagerai dans le bonheur non ?

Alors oui, je suis mega fan de Florence Foresti mais pas que ! Elle a juste raison, heureusement qu’on nous cache certaine chose sinon hop le taux de fertilité serait vraiment en baisse mais vraiment vraiment !

Moi ce n’est pas que j’étais déprimée mais vivre l’appréhension d’une nouvelle nuit à ne pas dormir avec ce petit Gremlins adorable qui essai de te rendre sourd ben disons que t’as envie de sauter du balcon pour atterrir dans une piscine avec cocotiers et cocktail !

J’ai dit à Loulou, regarde sur Internet à quel âge un bébé fait ses nuits. Et quand il m’a dit ça dépend, y en a c’est 6 mois !

J’ai pensé trrrrrrrrrrrrès fort à mes cocotiers…………. et lui aussi !

Le premier week-end en dehors de la maison

Avec beaucoup de bonheur (si si), notre petite poupette était prévue pour Noël. Je vous passe mes perspectives de fêtes à la mat’, vous imaginez bien. Heureusement elle a choisi de sortir le 19 et suis donc sorti de la clinique le 23. Oui, mais du coup, habitants à 100km de nos familles, il a fallu bouger pour les fêtes de noël.

Elle n’était pas encore calée niveau sommeil et continuai à brailler, donc très grande appréhension d’embêter toute la famille la nuit… Et puis, moi qui mesure 1m12 et qui n’est pas épaisse, j’avais encore mon bide de femme enceinte de 6 mois. Je vous passe les détails sur mes essayages de tenues, les crises de larme et les fermetures éclaires déchirées parce que mon corps de super maman de voulait pas rentrer dans mes anciennes tenues. Quoi ? Tu ne rentrais pas dans tes anciens vêtements au bout de 10 jours? Normal me direz-vous sauf que des fois souvent la maman gazelle est un peu bête et elle croit qu’une fois que c’est passé, tout redevient comme avant tout de suite ! Nonnnnnnn !

bébé 2 moisEt là, toute la famille, pleine de bonnes intentions te dit comment tu devrais faire pour tel ou tel truc. Un gros rappel de la maternité où chaque personne du staff me disais quelque chose de différent………… Plein de moments de solitude (ou mais solitude à deux au moins lol).

Et là, miracle, une des cousines de mon mari m’a sorti une phrase que j’entends encore, elle m’a dit « tu sais, tout le monde va te dire quoi faire, mais c’est toi qui sait le mieux ce qui faut à ta fille et puis, le mieux ça sera « TON FEELING » « ! Alléluia ! Mais oui, c’est vrai ! C’était complètement ça, et tout d’un coup, tout a commencé à mieux rouler… Aussi parce que ma gnomette a commencé à faire ses nuits à 1 mois. Et quand je dis ses nuits, bébé dormait (et dort toujours à 22 mois) de 20h30 à 8h30 le matin non-stop ! Je pense que c’est une récompense au vu du calvaire du démarrage !!!

Quand tout s’améliore

Et donc, un jour, miracle ! Bébé fait ses nuits… C’est vrai que ça change vraiment la donne. Plus d’appréhension à voir la nuit tomber, et ça y est ma fille était de mon côté, j’avais vraiment envie de la remercier d’être si sage ! J’étais si fière d’elle !

Ça a marqué le début de notre complicité, je n’ai jamais trouvé qu’elle était un bébé qui restait dans son coin sans interagir avec le monde. Elle m’a très vite répondu par des petits bruits ou simplement des regards donc là, oui c’était le début de notre grande complicité.

Tout ça pour vous dire, que même si on l’a désiré très fort cet enfant, ce n’est pas toujours facile, c’est un apprentissage. Les enfants ne sont pas des robots, c’est aussi à nous de s’adapter à eux et d’apprendre d’eux. Mais même si il y a des moments difficiles, avec le temps, nos bébés nous le rende bien et au centuple ! !  Ce n’est que de l’amour !!

Je vous raconterai les 2 premières années de ma poupette dans un autre article, encore trop de choses à en dire !!

Alors maintenant je dirais que oui, j’adore les enfants, j’en veux plein mais si j’ai plein de gouvernantes à la maison pour faire les nuits, et des fois un peu le jour ! 😉 être maman, c’est pas de tout repos ! Mais qu’est ce qu’on les aime nos bébés ! !

2 Comments on Jeune maman épisode 2 : l’arrivée de bébé. Pas facile facile !

  1. esmeralda
    19 octobre 2015 at 15:10 (2 années ago)

    Encore un super article sur ton nouveau rôle de maman ! Ca n’est pas toujours facile mais que de beaux souvenirs accumulés au fil du temps… Et tu verras, un « je t’aime maman » fait tout oublier !!!

    Répondre
    • MamanGazelle
      20 octobre 2015 at 09:12 (2 années ago)

      Merci Bcp !! Et oui, pas facile tous les jours mais c’est clair, quel grand bonheur !! 😉

      Répondre

Leave a Reply