Future maman : ou est ce foutu guide !

échographieLes filles, je ne suis pas habituée à vous raconter ma vie mais c’est vrai qu’il y a un épisode dont je voudrais vraiment vous parler. Ceci est un petit billet doux, rempli de nostalgie ou pas…

Comment c’est arrivé ?

Alors alors, comme je vous l’ai déjà dit, je suis jeune maman. Mais j’avoue que rien ne nous prépare à vivre ça…
Cet enfant, évidemment, on l’a voulu. Nous étions ensemble depuis 4 ans, j’avais 28 ans, le mariage était prévu 3 mois plus tard, premier mois d’essai et bingo, la petite graine était plantée! (Le premier qui me demande comment on fait les bébés…).
Passé le bonheur d’apprendre cette nouvelle (je suis une future maman !), il a fallut se remettre à fond dans les préparatifs du mariage. Ma première recommandation, les filles, ne soyez ni enceinte à votre enterrement de vie de jeune fille ni à votre noce! Non pas que je sois une grosse alcoolique mais disons que faire la fête a toujours rimé avec apéro à volonté (chouette ça rime!).

Nous avions un super témoin (un de ceux de mon mari mais je l’aime aussi :-P), qui nous avait organisé un week end surprise dans un gîte. J’ai oublié de vous préciser que ce témoin était patron d’un bar… J’étais alors enceinte de 2 mois, j’en ai profité pour annoncer à tous nos amis la bonne nouvelle (quoi avant les fameux 3 mois?? Ben oui, les règles c’est pas fait pour moi ! ). Tout le monde faisait la fiesta et moi… Je n’avais qu’une envie, c’était de dormiiiiiir !

Je suis d’habitude une pile électrique mais là, ma pile était clairement à plat ! Comment ça? Genre la nana elle a un pépin de citron dans le bide et elle a 2 de tension ? Et bien oui ! Kapout de chez Kapout ! Je garde quand même un super souvenir de ce week end mais c’est vrai que je l’imaginais différent.

Le mariage

Un mois plus tard est arrivé le mariage. 3 mois de grossesse ! Pour ceux qui se posent la question, non on ne s’est pas marié parce que j’étais enceinte (un mariage ne se prépare pas en trois mois, spéciale dédicace à des amis qui se reconnaitront :-P).

Les filles sachez que les 3 premiers mois, en tout cas d’un point de vu personnel ont été les plus épuisants de toute ma grossesse !

Le mariage, je l’ai trouvé encore pluuuuuuuuuus épuisant que mon EVJF. Personne (en dehors des amis) n’était au courant de ma grossesse, il m’a fallu jongler entre les coupettes qu’on me proposait. Nous avons annoncé la grande nouvelle à tout le monde au vin d’honneur. Personne ne nous a cru ! Euh, hein ? Ben non, c’est pas une blague ! Pas drôle si c’était une blague ! Tout le monde a ensuite dit, mais ça se voyait trop parce que tu avais tout le temps ta main sur ton ventre ! Ok les gens, vous avez déjà porté un corset (déjà mère indigne)? Ben oui, j’avais la main sur mon ventre pour essayer de respirer par le haut de ma cage thoracique ! Bref…

Est arrivé le moment des photos, et comment vous dire mon gentil photographe (qui est le futur mari ;-P ) d’une de mes meilleures amies, ben il a beau être le petit chat le plus mignon du monde, j’avais juste envie de le torpiller comme dans les films à la manière de Steven Seagal (J’adooooooore Steven Seagal, quoi y a un problème? ! ). Sauf que le problème c’était moi, et oui, j’avoue que le jour de mon mariage, je rêvais d’un bon bain chaud, d’une coupe de champagne (n’y pense même pas), et d’une musique du genre prélude de Bach par Glen Gould (clin d’œil aux connaisseurs).

Faire connaissance avec l’alien

Le jour de la première écho est enfin arrivé, nous étions sûrs que nous allions savoir le sexe, oui on sait c’est à l’écho des 5 mois mais c’est comme ça, on savait qu’on allait savoir ! Jusque là, je ne me sentais pas vraiment enceinte, alors encore moins maman ! Nous voulions vraiment une minette, pourquoi je sais pas mais c’est comme ça…

Echographiste super froid, rdv à 8h pour ne pas louper le boulot… Bref, belle ambiance pour la première découverte (je vous passe mon premier rdv gynéco ou elle m’a dit que c’était un œuf clair, bref qu’il n’y avait pas de bébé dans la poche avant que je change de gygy et qu’il me dise que tout va bien !  alloooooo? ! ).

Et là, il regarde entre les jambes (du bébé pas de moi ! ), nous disant qu’à ce moment de la grossesse on ne peut pas vraiment connaître le sexe mais que bon, c’est à 75% de chance une minette ! ! Ahhhhhhhh Ca y est, nous on sort et on est à fond, loulou veut déjà acheter toutes les tenues roses du monde !  » Hey ho, qu’est ce que tu fais des 25% restants pour un petit mec ? Non mais c’est sûr je sens que je t’ai fait une fille  » (on ne nous a jamais parlé du 6ème sens masculin? C’est quoi cette arnaque??).

Et moi… Perdue dans mon image de femme, de future mère… A la manière de Florence Foresti, il faut arrêter cette image de femme méga épanouie dans un corps qui n’est plus le sien. Après, évidemment, j’admire les femmes qui sont nées pour porter leurs enfants, j’aurai préféré ça même si ma réaction ne m’a pas plus étonnée que ça (je me connais un minimum).

Déjà j’ai eu la chance de ne pas du tout être malade, à part les aigreurs d’estomac, je n’ai rien eu. Et soyons honnête, j’avais des aigreurs d’estomac comme si je m’allongeais juste après une méga raclette party suivie d’une fondue au chocolat !

Mon ventre a grossi et moi aussi… Je suis toute petite (1m59) et je pèse 50kg, ma mère ayant pris pour moi 8kg, je m’étais dit, jamais je verrai les 60kg sur la balance, tu parles!!! Ils sont très vite arrivés et ai donc décidé d’arrêter de me peser à 66kg, au 8ème mois donc quand on me demande, oui j’ai pris 16kg ! (méga lol) Aujourd’hui tout le monde me dit que ça ne se voyait pas mais bon, il est clair que je n’avais pas tout pris dans les gencives !!

La grossesse

Et moi dans tout ça, je grossissais mais je n’arrivais pas à visualiser cette biboute en moi qui grossissait (pas beaucoup, petit retard de croissance in utero). J’ai eu l’impression que cette situation épanouissait tout le monde sauf moi. Moi qui avait un locataire inconnu en moi, moi qui n’avait plus droit de faire la fête, moi qui n’avait plus autant d’énergie qu’avant, moi qui avait des milliards de kilos en plus.

Jusqu’à la fin, je me suis dit, qu’à tout moment j’allais accoucher d’un petit chat ! (ben quoi pourquoi pas? ! ). Et surtout moi, l’Alien de mes copines, la première à faire un bibou ! ! Les gens s’inquiétaient beaucoup pour Loulou,  » alors comment ça va ? Elle est encore plus mégère qu’avant ?  » Heureusement mon Loulou est un gentil :-). Mais sérieusement, j’ai pas eu l’impression d’être plus chiante qu’avant (c’est vrai que je partais de très haut aussi). Je n’ai eu aucune envie (à part de bonbons bien chimiques du genre bananes, œufs au plat ou schtroumf, choses que je ne mange jamais d’habitude).

Et la fin de grossesse me direz-vous ? Et bien, je pétais le feu ! J’avais hâte d’accoucher de mon bébé chat ça c’est sûr mais niveau énergie j’étais maxi à fond ! Je montais les escaliers en courant, faisais de grandes promenades et plein de sorties. D’ailleurs, exit la légende  » les femmes sur le point d’accoucher ont une envie irrépressible de faire les carreaux et le ménage  » . Je soupçonne un homme d’être à la base de cette foutue légende !

6 mois 7 mois

L’arrivée du bébé chat

Habitant à Orléans à cette époque là, nous avions décidé que biboute allait naître à Tours (mon mari est de Tours et les 4 papis mamie aussi). Elle était prévue pour la veille de Noël, le 24 décembre 2013. J’ai donc emménagé chez mes parents le 1er décembre au cas ou la demoiselle arrive plus tôt. Ma seule peur était que Loulou ne soit pas là pour l’accouchement (ben oui, faut bien qu’il y en ai qui bosse !). Il avait ses jeudi et vendredi off (période de noël il travaillait le samedi et dimanche chez Décath).

le bébé chat

Et, en biboute mignonne, elle a eu envie de sortir 20mn après l’arrivée de son papa le mercredi soir. Première contraction à 22h, départ pour la mat’ à 1h30 et elle est arrivée à 6h05. Un super accouchement même si les réflexions des pros peuvent faire peur : l’anesthésiste  » je vous préviens j’ai eu une journée difficile donc je ne suis pas là pour vous faire la conversation ! « . Euh, pique-moi et dégage !

La sage femme  » mais la gynéco vous a dit que ça passait ? Parce que ça me semble compliqué là, vous avez le bassin très étroit  » . Re-euh ! Je suis censée faire quoi là ? Je vous passe les peurs du moment,  » et si elle est moche? Et si elle n’aime pas le prénom qu’on lui a choisit ?  » Je vous rassure on ne l’a pas appelé bébé chat, biboute ou gnomette mais Victoire.

Bref, heureusement mon petit gabarit est arrivé. 3kg pour 51cm (papa fait 1m91 donc grande louloute). Et comment vous définir cette sensation ? Moi qui ne me sentais pas mère, moi qui pensais qu’un bébé chat squattait et bien, c’est là, c’est là que le déclic est venu. Je n’ai pas tout de suite vu son visage mais ça m’était égal. J’ai d’abord vu son dos, il était parfait et ça m’a suffit.

bébé bébé fenêtre

La sage femme m’a dit prenez là. Et ben, grand moment de solitude parce que un bébé plein de sang et de guimauve, même si c’est mon bébé berkkkkkk  et oui, même dans le feu de l’action (je vous avais bien dit que j’étais une mère indigne).

J’ai donc tendu le champs de protection haha. Biboute n’était pas très sale donc ça va… Au bout de quelques minutes, ils la prennent pour faire les premiers contrôles (techniques, comme pour une voiture). On la donne à son papa et là, chose qui m’a frappée, elle n’avait pas une tête de nourrisson ! On aurait dit un grand bébé ! Elle observait la salle autour (il parait que les bébés voient à 15cm à la naissance, WTF ?). Bref, je me suis sentie connectée à elle, et oui, elle ne respectais déjà pas les codes et ça, ça me plait, c’est bien ma minette 😀

Evidemment, je vous passe les détails de l’accouchement, c’est pas bon pour vous 😉

Mon test, mon avis (lol)

Tout ça pour vous dire que don’t worry ! Ne vous inquiétez pas de ne pas être une mère parfaite (quand on est enceinte on est pas encore une maman de toute façon !).

Dites vous que ce n’est que le début d’une nouvelle aventure et qu’il faut de toute façon en passer par là. Rien est simple dans la vie, il n’y a pas de réussite sans travail ni sans prise de risque… Personnellement l’amour est venu d’un coup la première fois où je l’ai vu (et de dos !) et j’avoue de pas en culpabiliser, chacun est différent.

Vous n’êtes pas à part si vous ne devenez pas subitement mielleuse face à cette super nouvelle. On ne transforme pas comme ça une pile électrique en fille douce et mielleuse !

Je vous parlerai de mes premiers pas de maman plus tard, je vous laisse un peu de suspens quand même.

maman bébé

Et vous, comment pensez-vous vivre votre première grossesse ? Pour celles qui sont maman, comment avez-vous vécu cette arrivée ?

6 Comments on Future maman : ou est ce foutu guide !

  1. Un brin d'opale
    29 septembre 2015 at 18:18 (2 années ago)

    Coucou,

    c’est un très bel article, plein d’humour, qui donne (presque) envie d’avoir des enfants :p. Perso je ne suis pas encore maman, c’est prévu (un jour) mais pour le moment chéri et moi avons d’autres choses en tête (trouver du boulot pour ma part, avoir un chat…). Mais c’est vrai qu’autour de moi ça commence à arriver, donc j’y pense plus qu’avant ^^.
    Et puis comme j’aime bien faire les choses qu’on me dit de pas faire, j’ai une question : Comment on fait les bébééééééés ??? xD (ne me cherche pas, je suis déjà loin …)

    Répondre
    • MamanGazelle
      29 septembre 2015 at 20:57 (2 années ago)

      Merci beaucoup! J’aime bien le « presque » envie! Et oui, à force d’en voir à côté de soi, ça donne envie ou ça refroidi c’est au choix!
      Tu as de la chance d’être loin! 😀

      Répondre
  2. ahah
    1 octobre 2015 at 16:14 (2 années ago)

    Ahah, on vient de vivre exactement la même chose, marié il y a peu, enceinte au moment du mariage mais on ne l’a pas annoncé au moment du mariage pour notre part, l’annonce commence seulement maintenant, mais marrant d’avoir lu ton billet 😉

    Quand je l’aurais dit à mon entourage, je signerais mon post 🙂

    Répondre
    • MamanGazelle
      1 octobre 2015 at 16:17 (2 années ago)

      Et bien comme quoi, on est pas les seuls ! 😉
      C’est bien d’avoir réussi à garder le secret pendant le mariage, chapeau ! !

      Répondre
  3. Esmeralda
    13 octobre 2015 at 20:50 (2 années ago)

    Super article !!! Pas facile une première grossesse… Mais on oublie tous les petits tracas le jour J !. Merci de nous transmettre ton énergie et ta zénitude !!!

    Répondre
    • MamanGazelle
      13 octobre 2015 at 21:54 (2 années ago)

      Merci beaucoup ! C’est très gentil ! Et oui, tout s’oublie, heureusement sinon il y aurait surement une baisse de la fécondité dans le monde !! 😉

      Répondre

Leave a Reply